Message de l'Archange Michaël et Emmanuelle, le 02 août 2017




Et si on prenait les choses différemment …







   C'est l'heure de profonds changements pour l'humanité, intérieurs et de là extérieurs et nous pouvons constater que l'Ego et le Mental sont au centre de vos préoccupations.

   Qui dit « pré-occupation » dit « occupation qui n'a pas lieu d'être ».

   Et comme vous savez aujourd'hui que vous êtes là pour vous libérer de ce passé karmique généré par de multiples expériences de vies elles-mêmes fondées sur des certitudes erronées, tout le monde cherche plus ou moins à oublier son Ego, faire taire son Mental qui sont pourtant, souvenons-nous en, des parties de notre Être et non pas des coupables.


   Or si nous reprenons les choses depuis le début …

   Vous êtes une âme, avec sa propre personnalité, ses propres expériences (ses différentes vies terrestres), ses propres souffrances à guérir ...
   Cette âme qui choisit régulièrement et courageusement de détacher une partie d'elle-même dans la matière terrestre afin de se guérir et d'avancer vers son but, la réunification avec le Divin, délègue donc pour l'assister ces deux parties que vous cherchez à combattre à tout prix, un Ego et un Mental (entre autres).
   Ils ont pourtant chacun leur rôle à tenir et il est essentiel puisque ce sont eux qui vont permettre à votre âme de faire les expériences qui lui permettront de guérir les blessures de vies précédentes.

   Chercher à les nier ou les faire taire sans les laisser aller jusqu'au bout de leurs expériences revient à enlever des possibilités de guérison à votre âme.


   La bonne attitude sera celle d'un Être responsable et sage qui observera et écoutera, constatera sans juger et accompagnera ses différents corps dans leur mission, qui saura se reconnaître et s'accepter dans son entièreté, qui Sera, simplement, conscient d'être en route vers le meilleur de lui-même et d'avoir encore plus ou moins de moments difficiles à vivre pour y arriver.



Soyez vous, soyez heureux !!!

L'Archange Michaël et Emmanuelle

Aucun commentaire:

Publier un commentaire